Ouvrir le menu principal

Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/212

Cette page a été validée par deux contributeurs.


maître Jolibois ressemblaient si bien à une raillerie, que le grand industriel put un instant se croire persifflé. Pour toute réponse, il leva les épaules, enfonça ses mains dans les poches de sa robe de chambre, et se mit à tourner en silence autour de l’appartement, comme un ours mal léché.

— Ainsi, monsieur, dit maître Jolibois, dont la figure s’éclairait peu à peu, le mariage n’est pas célébré ? Ainsi, mademoiselle votre fille n’est pas encore unie au vicomte de Montflanquin par des liens indissolubles, par un serment irrévocable ?

— Eh ! non, mon cher, eh ! non, s’écria M. Levrault avec humeur ; le mariage n’est pas célébré. D’où venez-vous ? d’où sortez-vous ? qui vous a conté ces sornettes ? Laissons cela, je vous prie. Ce n’est pas la peine de tant insister là-dessus.

— Ils ne sont pas mariés… Mon Dieu,