Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/172

Cette page a été validée par deux contributeurs.


VII.

Après s’être retourné plus de vingt fois pour voir si M. Levrault ou quelqu’un de ses gens ne le suivait pas, après s’être assis de quart d’heure en quart d’heure le long des haies, afin de donner au grand industriel ou à ses émissaires le temps de l’atteindre, le vicomte était rentré dans le château de ses ancêtres. En quel état, juste ciel ! On se l’imagine aisément. Galaor eut peine à le re-