Ouvrir le menu principal

Page:Sandeau - Sacs et parchemins.djvu/157

Cette page a été validée par deux contributeurs.


douter qu’il avait devant lui un des plus illustres représentants de la haute industrie ? J’en souffrais pour vous et pour lui-même. Il est tout jeune ; nous sommes du même âge ; peut-être a-t-il un ou deux ans de moins que moi. Eh bien ! ne dirait-on pas déjà le marquis de Carabas ? Quant à sa mère, c’est la marquise de Pretintaille.

— Monsieur le vicomte, repartit Laure, qui avait écouté tout cela sans sourciller, il faut que la marquise et son fils aient beaucoup changé depuis que vous ne les voyez plus. Madame de La Rochelandier m’a semblé la grâce en personne. C’est elle qui est accourue au-devant de moi, c’est elle qui m’a introduite dans son château branlant. Château branlant tant que vous voudrez. Tout ce que je sais, c’est qu’il est debout ; j’en connais plus d’un en Bretagne dont on n’en pourrait dire autant. J’ignore si la marquise