Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


dont il sent l’application dans une œuvre d’art, rendue avec la supériorité que vos admirables artistes sauront y manifester.

Pour la mise en scène, le soin des détails et la gouverne de l’ensemble, vous êtes artiste supérieur vous-même, et, l’amitié aidant, comme toujours, vous ferez de peu quelque chose.

Vous me demandez si, en annonçant au public de la première représentation le nom de l’auteur, on doit toujours m’appeler George Sand. Oui, sans doute, puisque c’est un pseudonyme devant lequel le public, qui n’est pas forcé de savoir qu’on pourrait dire madame, pourrait, cependant, me contester le droit de faire dire monsieur.

G. S.




DISTRIBUTION


MAITRE BIENVENU, menuisier 
 MM. Geoffroy.
PIERRE BIENVENU, son fils 
 Lafontaine.
MAITRE VALENTIN, charpentier 
 Lesueur.
VALENTIN, son fils 
 Bressant.
NOËL PLANTIER, accordé avec Suzanne 
 Dupuis.
Le Bailli 
 Blondel.
Le MENÉTRIER 
 Antonin.
SUZANNE, veuve de vingt-cinq à trente ans, fille de maître Bienvenu 
 Mmes Lesueur.
REINE, filleule de Bienvenu ; seize ans 
 Laurentine.
Syndics, Apprentis de maître Bienvenu, Villageois, Villageoises. 


Costumes Louis XV ou Louis XVI, à volonté.


Dans un village de France, au siècle dernier.




ACTE PREMIER


L’intérieur d’une maison d’artisan aisé et même riche. La disposition d’architecture est rustique ; l’ameublement est confortable. Chaises, tables et bahuts anciens en beau chêne, sculptés. Vaisselle et poteries d’un cer-