Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée



LE DOCTEUR.

Vous aurez affaire à la justice ; et, comme on vient de m’apprendre que l’un de vous, maître Pascariel, est accusé de vol, vous ferez bien, vous, ses complices, de gagner le large, si vous ne voulez être mis en prison.


LE NOTAIRE.

Et pendus, jusqu’à ce que la chose soit éclaircie.


LÉANDRE.

C’est votre avis, notaire ?


LE DOCTEUR.

Et le mien, à moi, docteur en droit.


LÉANDRE, offrant sa main à Isabelle.

Bien obligé de la consultation ! Partons, mon incomparable !

Ils sortent.

PASCARIEL, à Colombine.

Ma charmante, filons !

Ils suivent.

LE DOCTEUR.

Quant à nous, nous laissons l’héritage aux hospices et sous la protection de la loi.


VIOLETTE.

Entends-tu, Pédrolino ? nous lâchons l’héritage !


PÉDROLINO.

Nous… tu… (Tremblant.) Eh bien, alors, nous allons nous en aller au pays ?


VIOLETTE.

Et nous marier…


PÉDROLINO, vivement et levant la main.

Aussi vrai que j’aime Dieu, je n’ai point embrassé la Colombine.


VIOLETTE.

Je le sais bien, va, mon fils ! mets-toi à genoux !


PÉDROLINO, s’y jetant.

Dans le feu, si tu veux !…


VIOLETTE.

Tends la joue !…