Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée





Scène IV


LE DOCTEUR, LE NOTAIRE, COLOMBINE, PASCARIEL.


Le docteur et le notaire causent au premier plan. — Pascariel et Colombine ont fait mine de sortir et reviennent sur leurs pas pour les surveiller.



LE DOCTEUR.

Or sus, monsieur le notaire, je vous donne communication des pièces qui établissent notre légitime parenté ; ceci est l’acte mortuaire des parents, et ceci l’extrait de baptême de ma cliente.


LE NOTAIRE.

Un fin morceau, seigneur Pandolphe ! un vrai bijou de mignature.


LE DOCTEUR.

Il ne s’agit point de cela.


LE NOTAIRE.

Si fait, si fait, toujours, compère ! car vous m’avez la mine d’un compère, vous !

Il lui frappe sur le ventre.

LE DOCTEUR.

Fi ! quel notaire est-ce là ?


LE NOTAIRE, mettant ses lunettes.

Nous disons… (Il prend un acte dans chaque main, les rapproche et les lit de cette façon.) « Violette Meneghino, née en la paroisse de Récoaro… à l’âge de quarante-trois ans. » (Le docteur fait un geste d’étonnement.) Oui, oui, j’y suis… « Née l’an de grâce mil six cent nonante-un… décédée en mil six cent octante-sept… lequel enfant ont déclaré être du sexe féminin… exerçant la profession de guérisseur de bêtes… lesquels ont déclaré ne savoir signer, de ce requis. »