Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Theatre complet 1.djvu/224

Cette page n’a pas encore été corrigée


et votre piété, et comme le cœur saisi et rempli d’émotion ne trouve guère de paroles, ici comme là-bas, je ne sais que vous dire : « Merci, c’est beau, c’est bien, c’est bon. »

Remerciez pour moi aussi ces rares artistes qui ont personnifié, avec tant de conscience et de savoir, les divers types de Claudie. M. Fechter, qui a idéalisé celui de Sylvain en lui conservant la vérité, talent hors ligne et incontestable ; Mme Génot, la tendre et ardente mère qui, avec l’excellent père Fauveau (M. Perrin), sait faire pleurer à un lever de rideau ; la belle Mme Daubrun à la voix harmonieuse, au jeu digne dans la franchise et la rondeur ; M. Barré qui ne m’a fait regretter ni désirer rien de mieux pour l’interprétation du rôle de Denis Ronciat ; Mlle Lia-Félix, enfin tous, remerciez-les pour moi, d’avoir fait de Claudie un spectacle émouvant et vrai qui leur doit toute la sympathie qu’il obtient.

Et à vous, mon ami, merci surtout, merci encore et toujours, pour le passé, pour le présent et pour l’avenir.

GEORGE SAND.

Nohant, 15 janvier 1851.


PERSONNAGES

le père rémy. ancien soldat, vieux moissonneur (octogénaire) mm. bocage. fauveau. métayer de la Grand’rose, paysan aisé (50 ans) perrin. sylvain. son fils (25 ans) fecbter. denis ronciat. paysan faraud (30 ans) barré. un cornemuseux. m.fieraud. claudie. petite-fille du père Rémy la grand’rose. paysanne riche, propriétaire de la métairie, belle femme élégante (25 à 30 ans) daubrun. la mère fauveau. femme de Fauveau (45 à 50 ans) génot.


À la métairie des Bossons.

[1]

  1. L’auteur de Claudie, ayant donné à ses personnages des noms plus ou moins répandus dans le pays qu’il habite, et familiers à son oreille, ne sup-