Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Le Diable aux champs.djvu/276

Cette page n’a pas encore été corrigée


pas l’abandonner à elle-même d’ici à quelque temps. Est-ce bien sûr que votre femme vient vous rejoindre ici ?

RALPH — Sa lettre de ce matin m’annonce son arrivée pour ce soir. Si le pays lui plaît, nous sommes capables d’y passer le reste de la saison, et je crois fort qu’il en sera ainsi, car elle désire vivement vous connaître, et la douce surprise qu’elle me cause en est la preuve.

JACQUES. — Eh bien, Ralph, votre femme sera l’ange gardien qui sauvera notre pénitente ?

RALPH. — Vous permettez donc à celle-ci d’habiter le village ?

JACQUES. — Non pas ! Elle serait trop près de Florence, et sa passion subite pour lui paraît encore assez vive pour me donner des craintes ; mais comme c’est cette passion qui lui a révélé le besoin d’être estimée, je risquerais, en la brisant tout d’un coup, de détruire l’effet avec la cause. Je veux donc qu’elle ne soit ni assez près de lui pour espérer son amour, ni assez loin pour se croire indifférente et délaissée. Je l’installerai dans les conditions obscures et modestes qu’elle rêve en ce moment, dans une famille d’honnêtes gens que j’aime et qui demeurent à une lieue d’ici. Elle y payera une modique pension et y sera indépendante, mais surveillée. J’irai la voir souvent, tant que je me sentirai nécessaire, car j’ai pris beaucoup d’empire sur elle, et, en se sachant à portée de prouver à Florence et à moi que sa conversion est sérieuse, elle y persévérera peut-être.

RALPH. — Et elle est décidée à prendre ce parti ?

JACQUES. — Oui, par moments, et, en d’autres moments, le chagrin, le dépit et le découragement reviennent me disputer son âme. Vous l’avez vue tout à l’heure joyeuse d’être chez moi, se décider à prendre du repos et à se tenir cachée ; mais, ce soir, quand il s’agira de la faire partir, nous aurons encore une lutte, un orage peut-être, et c’est pourquoi je compte sur votre femme. Il me semble que l’intérêt et la protection d’une mère de famille comme madame Brown seront une séduction nouvelle pour cette conscience avide de réhabilitation.