Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Le Diable aux champs.djvu/263

Cette page n’a pas encore été corrigée


JENNY. — Oui, parce qu’elle m’a fait du bien.

FLORENCE. — Et parce que vous avez besoin d’aimer !

JENNY. — Pas plus qu’une autre, je pense.

FLORENCE. — Si fait, vous êtes aimante ? Eh bien, puisque vous acceptez si généreusement les défauts et les erreurs des autres, gardez donc un peu de votre commisération pour celle qui est vaincue dans la lutte !

JENNY. — Laquelle est-ce donc, selon vous ?

FLORENCE. — Oh ! ce n’est pas madame de Noirac ! elle a dormi tranquille cette nuit, n’est-ce pas ? Elle pourrait braver Céline, à présent, et lui jeter à la face l’accusation de calomnie, si Céline essayait de se repentir de sa générosité. Céline n’a plus de preuves, et monsieur Gérard de Mireville sera tout à l’heure aux pieds de sa maîtresse coupable et triomphante, tandis que la courtisane, délaissée et abattue, s’en va seule, essayant de se repentir et projetant de rentrer dans le bon chemin.

JENNY. — Elle est dans ces idées-là, vrai ? Je ne le croyais pas… Mais si c’est vrai, je m’en réjouis. Pourquoi voulez-vous que je la plaigne ? C’est elle alors qui est la plus victorieuse des deux, car je ne voudrais pas avoir, vis-à-vis d’un bon cœur comme monsieur Gérard, ce que ma pauvre maîtresse a sur la conscience.

FLORENCE. — À la bonne heure, Jenny. Je suis content de vous entendre juger et prononcer ainsi. Il me semblait, pardonnez-moi ma franchise, que vous étiez trop indulgente pour madame de Noirac. À présent, je ne serai plus blessé de vous voir l’aimer de tout votre cœur. Je saurai que votre conscience n’est pas dupe de votre gratitude envers elle, et qu’à l’occasion vous lui direz la vérité.

JENNY. — Je vous promets… c’est-à-dire je promets à Dieu de faire mon devoir en toute occasion.

FLORENCE. Et moi, certain de cela, je vous promets de ne jamais plus vous dire un mot contre celle que vous aimez.

JENNY. — Vous m’obligerez, je vous en remercie.

FLORENCE. — Mais vous ne me défendez pas de vous parler de Céline ?