Page:Sand - L Autre.djvu/55

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




ACTE DEUXIÈME




Même décor. Le jour a baissé, les lampes sont allumées.






Scène PREMIÈRE


CASTEL, JEANNE.




JEANNE, allant et venant.

Vous quittez la table ! ce n’est pas la migraine que vous avez, monsieur Castel, c’est du mécontentement.


CASTEL.

Non, c’est de l’indignation !


JEANNE.

Mais qu’est-ce que ça vous fait, ce mariage ? Ça ne changera rien ici. Marcus est l’enfant de la maison, votre élève…


CASTEL.

Joli élève !… en voilà un dont je ne me vante pas.


JEANNE.

On peut être honnête homme sans être musicien, je pense ?


CASTEL.

Et moi, je pense le contraire.