Page:Sand - Jean Ziska, 1867.djvu/8

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
JEAN ZISKA


ÉPISODE DE LA GUERRE DES HUSSITES.


L’histoire de la Bohême est peu répandue chez nous. Pour en faire une étude particulière il faudrait savoir le bohême et le latin. Or, ne sachant pas mieux l’un que l’autre, je me vois forcé d’extraire d’un gros livre, estimable autant qu’indigeste, quelques pages sur la guerre des Hussites, comme explications, comme pièces à l’appui (c’est ainsi qu’on dit, je crois), enfin comme documents à consulter entre les deux séries principales d’aventures que j’ai entrepris de raconter sous le titre de Consuelo. En parcourant la Bohême à la piste de mon héroïne, j’avais été frappé du souvenir des antiques prouesses de Jean Ziska et de ses compagnons. Je pris alors quelques notes ; et ce sont ces notes que je publie maintenant, avec prière aux lecteurs de ne prendre ceci ni pour un roman ni pour une histoire, mais pour le simple récit de faits véritables dont j’ai cherché le sens et la portée, dans mon sentiment plus que dans les ténèbres de l’érudition. Les personnes qui s’adonnent à la lecture du roman ne se piquent pas, en général, d’un plus grand savoir que celles qui l’écrivent. Il est donc arrivé que plusieurs dames m’ont demandé ingénument où le comte Albert de Rudolstadt avait été pêcher Jean Ziska ; ce que Jean Ziska venait faire dans mon roman, sur la scène du dix-