Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/92

Cette page a été validée par deux contributeurs.


nerveux, dans la nature des tissus, dans la qualité du sang. Mais la science est positive, ce qui la rend très-bornée, aussi bornée que le témoignage des sens, devant les questions philosophiques. Elle veut, elle doit (il faut lui tenir compte de ses devoirs) retrouver des preuves matérielles, palpables, de tout ce qu’elle avance. La preuve par le fait lui manquerait donc jusqu’ici pour accepter l’hypothèse du préadamisme, la preuve par le vestige. Elle trouve, dans les couches superposées de l’écorce du globe, les ossements fossiles des animaux dont les traces ont disparu. Elle n’y retrouve pas ceux de