Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/82

Cette page a été validée par deux contributeurs.


en même temps qu’il a donné aux hommes nouveaux de sages lois et beaucoup de science, il les livre à la corruption des richesses et appelle ainsi sur leur tête les foudres de Jupiter.

Les thalmudistes ont une foule de variations sur le thème sacré de la Genèse. Les rabbins disent que le premier homme était si grand que sa tête touchait le ciel. C’est un symbole de la grandeur intellectuelle et de l’essence divine de la créature. Les anges en furent jaloux, et Dieu réduisit la taille de l’homme à mille coudées de haut. Il approchait encore de la nature des an-