Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/226

Cette page a été validée par deux contributeurs.


la vie humaine. Il n’était pas aimé et il n’aimait pas. Il ne pouvait pas s’élever à l’état d’ange ni descendre à celui de bête, et c’est alors que le Dieu de Moïse eût pu dire, en le voyant fleurir stérile dans le jardin du désert : Il n’est pas bon que l’homme soit seul.