Ouvrir le menu principal

Page:Sand - Évenor et Leucippe, Garnier, 1856, tome 1.djvu/174

Cette page a été validée par deux contributeurs.


jours qui valent des années[1]. » On sentait donc si bien le besoin de vivre intellectuellement le plus tôt possible, que sans le remarquer ni le témoigner par de vives inquiétudes, on allait comme irrésistiblement au devant de toute notion nouvelle et de tout être nouvellement apparu. Les vieillards usaient vite en eux-mêmes les notions qu’ils ne savaient pas bien formuler. La langue était si bornée et les notions si indécises ! Mais chaque naissance amenait dans cette société nouvelle une nouvelle émotion, un nouvel élément

  1. Ballanche. Notes d’Orphée.