Ouvrir le menu principal

Page:San-Tseu-King - Traduction Stanislas Julien, Georg, Geneve, 1873.djvu/18

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Chine. Cet ouvrage est terminé par un vocabulaire où sont expliqués tous les signes du San-tseu-king et du Tsien-tseu-wen (Livre des mille mots). Quoique le nombre des caractères ne dépasse pas 1500, il est plus riche qu’il ne faut pour la conversation, et suffit amplement pour lire avec facilité les commentaires originaux et comprendre la plus grande partie des Quatre livres classiques.

Si cette nouvelle édition recevait un accueil favorable, je publierais une série de dialogues chinois dans le dialecte de Péking, accompagnés d’une traduction française aussi littérale que possible. Je possède plusieurs recueils de ces dialogues, accompagnés d’une version mandchoue ou mongole, sans lesquelles il serait dificile de comprendre une multitude de locutions familières et de termes vulgaires qui diffèrent complètement du style des romans et même de celui des dialogues des pièces de théâtre d’où le P. Prémare a tiré presque tous les exemples de la première partie de sa grammaire. Je suis redevable de ces dialogues à des sinologues distingués qui habitent la capitale de la Chine, et c’est leur témoignage et leur expérience de tous les jours qui m’autorisent à les dire « écrits dans le dialecte de Péking. »

Stanislas JULIEN.