Page:Saint-Saëns - Rimes familières.djvu/87

Cette page a été validée par deux contributeurs.


 
Jeune homme, vous êtes un sage !
Vous ne suivez pas le mirage
D’un prisme mobile et changeant :

Vous marchez droit, avec courage,
Guidé par le pas diligent
De Minerve au casque d’argent.