Ouvrir le menu principal

Page:Saint-Pol-Roux - Anciennetés, 1903.djvu/84

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Enfin qui t’a précipité du bonheur bleu,
L’esprit encore empli de suprêmes délires,
Loin des anges cueillant les diamants des lyres
Alentour de la barbe admirable de Dieu ?

Un coq scanda son rhume au sortir d’une étable.
Cette flèche de chant creva le songe épais
Du revenant, sinistre en son drap de décès,
Qui sur le bourg fit choir un œil épouvantable.

Adossé contre un mur qui buvait des lézards,
Il vit au loin grouiller les sordides spectacles
Des vices, commensaux des humains habitacles,
Cauchemars provoquants sous l’astre de leurs fards.