Ouvrir le menu principal

Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/91

Cette page a été validée par deux contributeurs.


IX

GEORGES ENTRE AU COLLÈGE


La veille du départ de Georges pour le collège, M. Dormère et les enfants venaient de déjeuner ; il était une heure et ils se promenaient devant le château, quand ils virent arriver Mlle Primerose.


Mademoiselle Primerose.

Bonjour, mon cousin ; bonjour, mes enfants ; je viens faire mes adieux au futur collégien… Ah ! on est un peu triste aujourd’hui ; personne ne parle. C’est très bien. Il faut toujours un peu pleurer quand on se quitte. Je n’aime pas les gens qui rient toujours. Qui est-ce qui mène Georges ? Est-ce vous, mon cousin ?


M. Dormère.

Certainement, ma cousine ; je ne me séparerai de mon fils que le plus tard possible.


Mademoiselle Primerose.

À la bonne heure. Vous étiez si gai l’autre jour,