Ouvrir le menu principal

Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/81

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Segur - Apres la pluie, le beau temps p081.jpg

VIII

GEORGES SE DESSINE DE PLUS EN PLUS


D’après ce que Pélagie avait dit à Rame des sentiments de Georges pour Geneviève, le bon nègre ne se trouvait pas bien disposé pour Georges. Lorsqu’ils se rencontrèrent le lendemain, Rame ôta son chapeau, mais sans dire un mot. Il accompagnait sa petite maîtresse et ne la quittait pas des yeux.


Geneviève.

Georges, veux-tu venir au potager ? nous cueillerons des fraises pour le goûter.


Georges.

Je veux bien, mais seul avec toi. Je ne veux pas que ton nègre vienne avec moi.


Geneviève.

Il ne sera pas avec toi ; c’est moi que le bon Rame va accompagner.


Georges.

Alors va-t’en de ton côté ; je n’ai pas besoin