Ouvrir le menu principal

Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/63

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Segur - Apres la pluie, le beau temps p063.jpg

VI

RAMORAMOR


Pendant la visite de M. Dormère chez Mme de Saint-Aimar, un événement extraordinaire se passait au château de Plaisance : c’est ainsi que s’appelait la demeure de M. Dormère.

Les domestiques causaient dans la cuisine, quand ils virent arriver un nègre d’une quarantaine d’années, vêtu en matelot, grand, vigoureux, à l’air vif et décidé. Il entra sans en demander la permission, ôta son chapeau, s’assit et examina les visages qui l’entouraient.

« Bon ça, dit-il en se frottant les mains ; tous bonnes figures. Vous donner manger à moi. Ramoramor avoir faim ; Ramoramor être fatigué. Moi pas voir Moussu Dormère ; moi pas voir petite mam’selle ; pas voir bonne mam’selle Pélagie ; et moi venir pour ça. »

— Vous êtes fou, mon bonhomme, dit un do-