Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/53

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Segur - Apres la pluie, le beau temps p053.jpg

V

LE DÉPART DE GEORGES DÉCIDÉ


Quand la cloche sonna le dîner, les enfants descendirent dans la salle à manger. M. Dormère les y rejoignit bientôt. À la grande surprise de Geneviève, il s’approcha d’elle et lui sourit amicalement.


M. Dormère.

Eh bien ! Geneviève, tu sais que je vais te séparer de ton cousin ?


Geneviève.

Oui, mon oncle, il me l’a dit, et je suis bien fâchée de le quitter.


M. Dormère.

Je croyais au contraire que tu serais très contente, car vous n’êtes pas toujours de bon accord.


Geneviève.

Nous nous disputons quelquefois, mon oncle, c’est vrai ; mais nous sommes bien contents de jouer ensemble ; n’est-ce pas, Georges ?