Ouvrir le menu principal

Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/389

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Segur - Apres la pluie, le beau temps p389.jpg

XXXVII

DÉCISION IMPRÉVUE


On attendait avec impatience des nouvelles de Plaisance ; le notaire fut exact au rendez-vous.


Mademoiselle Primerose.

Eh bien, cher Monsieur, quelles nouvelles ?


Le notaire.

Victoire complète, mais pas sans combat. Pour ne pas vous faire languir, voici l’acte de résiliation de la tutelle et le consentement au mariage, qu’il a signé sans savoir ce qu’il signait. Voici les comptes de la tutelle, parfaitement en règle ; je les ai parcourus en wagon. Vous avez, ma chère pupille, quatre-vingt-dix mille francs de rente. Vous devriez en avoir plus de cent, avec les économies et les intérêts depuis douze ans ; mais si vous m’en croyez, nous ne ferons pas de chicanes là-dessus. M. Dormère est dans un état d’accablement qui lui ôterait la force de supporter un nouveau coup.