Ouvrir le menu principal

Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/17

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Segur - Apres la pluie, le beau temps p017.jpg

II

LA VISITE


Après le dîner, M. Dormère se retira au salon et se mit à lire ses journaux qu’il n’avait pas achevés ; les enfants restèrent dehors pour jouer. Mais Geneviève était triste ; elle restait assise sur un banc et ne disait rien. Georges allait et venait en chantonnant ; il avait envie de parler à Geneviève, mais il sentait qu’il avait été lâche et cruel à son égard.

Pourtant, comme il s’ennuyait, il prit courage et s’approcha de sa cousine.

« Veux-tu jouer, Geneviève ? »


Geneviève

Non, Georges, je ne jouerai pas avec toi : tu me fais toujours gronder.


George

Je ne t’ai pas fait gronder : je n’ai rien dit.


Geneviève

C’est précisément pour cela que je suis fâchée