Ouvrir le menu principal

Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/135

Cette page a été validée par deux contributeurs.


XII

MADEMOISELLE PRIMEROSE CHANGE DE LOGEMENT


Le lendemain de la sortie de Georges et de Jacques, Geneviève, qui avait pensé plusieurs fois à l’invitation qu’avaient acceptée ses amis de Saint-Aimar, demanda à sa bonne pourquoi ils n’étaient pas venus la veille.


La bonne.

Je n’en sais rien ; leur mère n’aura peut-être pas voulu les laisser venir sans elle.


Geneviève.

Peut-être sont-ils malades. Si nous y allions dans l’après-midi, ma bonne ?


La bonne.

Très volontiers ; nous partirons vers deux heures. »

Geneviève se mit au travail ; sa bonne, qui était assez instruite, lui donnait des leçons de lecture, d’écriture, de calcul et de couture. Un peu avant