Ouvrir le menu principal

Page:Ségur - Aprés la pluie, le beau temps.djvu/105

Cette page a été validée par deux contributeurs.



Segur - Apres la pluie, le beau temps p105.jpg

X

GENEVIÈVE SANS GEORGES


Le lendemain, quand Geneviève alla voir son oncle, sa première question fut pour Georges.


Geneviève.

Bonjour, mon oncle. Comment avez-vous laissé le pauvre Georges ? A-t-il beaucoup pleuré ?


M. Dormère.

Pas du tout pleuré. Georges a plus de courage que tu ne le penses ; il a été très bien.


Geneviève.

Mais il était bien triste, ce pauvre garçon ?


M. Dormère.

Non, pas trop ; il sait prendre sur lui.


Geneviève.

A-t-il vu ses camarades ?


M. Dormère.

Certainement ; ils ont été fort aimables pour lui.