Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Du contrat social 1762a.djvu/310

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Que si l’on demande comment dans le paganisme où chaque Etat avoit son culte & ses Dieux il n’y avoit point de guerres de Religion ? Je réponds que c’étoit par cela-même que chaque Etat ayant son culte propre aussi bien que son Gouvernement, ne distingoit point ses Dieux de ses loix. La guerre politique étoit aussi Théologique : les départemens des Dieux étoient, pour ainsi dire, fixés par les bornes des Nations. Le Dieu d’un peuple n’avoit aucun droit sur les autres peuples. Les Dieux des Payens n’étoient point des Dieux jaloux ; ils partageoient entre eux l’empire du monde : Moyse même & le Peuple Hébreu se prétoient quelquefois à cette idée en parlant du Dieu d’Israël. Ils regardoient, il est vrai, comme nuls les Dieux des Cananéens, peuples proscrits, voués à la destruction, & dont ils devoient