Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t7.djvu/124

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Il faut pour leurs propres intérêts que les Princes favorisent toujours les Sciences & les Arts ; j’en ai dit la raison : & dans l’état présent des choses, il faut encore qu’ils les favorisent aujourd’hui pour l’intérêt même des peuples. S’il avoit actuellement parmi nous quelque Monarque assez borné pour penser & agir différemment, ses sujets resteroient pauvres & ignorans, & n’en seroient pas moins vicieux. Mon Adversaire a négligé de tires avantage d’un exemple si frappant & si favorable en apparence à sa cause ; peut-être est-il le seul qui l’ignore, ou qui n’y ait pas songé. Qu’il souffre donc qu’on le lui rappelle ; qu’il ne refuse point à de grandes choses les éloges qui leur sont dûs ; qu’il les admire ainsi que nous, & ne s’en tienne pas plus fort contre les vérités qu’il attaque.


FIN.