Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t6.djvu/439

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


son ressort. Un instant de fermentation passagere produisit en moi quelque lueur de talent ; il s’est montré tard, il s’est éteint de bonne heure. En reprenant mon État naturel, je suis rentré dans le néant. Je n’eus qu’un moment, il est passé ; j’ai la honte de me survivre. Lecteur, si vous recevez ce dernier ouvrage avec indulgence, vous accueillirez mon ombre : car pour moi, je ne suis plus.

À Montmorenci, le 20 Mars 1758.