Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t2.djvu/20

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



N. Mais surement ce n’est qu’une fiction.

R. Supposez.

N. En ce cas, je ne connois rien de si maussade ; ces Lettres ne sont point des Lettres ; ce Roman n’est point un Roman ; les personnages sont des gens de l’autre monde.

R. J’en suis fâché pour celui-ci.

N. Consolez-vous ; les foux n’y manquent pas non plus ; mais les vôtres ne sont pas dans la nature.

R. Je pourrois..... Non, je vois le détour que prend votre curiosité. Pourquoi décidez-vous ainsi ? Savez-vous jusqu’où les hommes different les uns des autres ? Combien les caracteres sont opposés ? Combien les mœurs, les préjugés varient selon les tems, les lieux, les âges ? Qui est-ce qui ose assigner des bornes précises à la Nature, & dire : Voilà jusqu’où l’homme peut aller, & pas au-delà ?

N. Avec ce beau raisonnement les monstres