Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t16.djvu/329

Cette page n’a pas encore été corrigée


doit pas être difficile. Je n’ai jamais fait aux hommes ni le bien ni le mal dont on se souvient longtemps. Je vous promets, moi, monsieur, d’oublier votre personne, & de ne me souvenir que de vos talens."

Je ne me sentis pas moins déchiré qu’indigné de cette lettre, & dans l’excès de ma misère retrouvant enfin ma fierté, je lui répondis par le billet suivant.

À Montmorenci, le 11 Octobre 1758.

"Monsieur, en lisant votre lettre je vous ai fait l’honneur d’en être surpris, & j’ai eu la bêtise d’en être ému ; mais je l’ai trouvée indigne de réponse."

"Je ne veux point continuer les copies de Mde. d’H[...]S’il ne lui convient pas de garder ce qu’elle a, elle peut me le renvoyer ; je lui rendrai son argent. Si elle le garde, il faut toujours qu’elle envoie chercher le reste de son papier & de son argent. Je la prie de me rendre en même tems le prospectus dont elle est dépositaire. Adieu, Monsieur."

Le courage dans l’infortune irrite les cœurs lâches, mais il plaît aux cœurs généreux. Il paraît que ce billet fit rentrer St. L[...]t en lui-même, & qu’il eut regret à ce qu’il avoit fait ; mais, trop fier à son tour pour en revenir ouvertement, il saisit, il prépara peut-être le moyen d’amortir le coup qu’il m’avoit porté. Quinze jours après, je reçus de M. D’

[Epina] y la lettre suivante.

Ce Jeudi, 26.

"J’ai reçu, Monsieur, le livre que vous avez eu la bonté