Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/504

Cette page n’a pas encore été corrigée


l’abroger formellement ou la maintenir en vigueur. Cette maxime, qui est fondamentale, obligera de passer en revue toutes les anciennes loix, d’en abroger beaucoup & de donner la sanction la plus sévere à celles qu’on voudra conserver. On regarde en France comme une maxime d’Etat de fermer les yeux sur beaucoup de choses ; c’est à quoi le despotisme oblige toujours ; mais dans un Gouvernement libre c’est le moyen d’énerver la législation & d’ébranler la constitution. Peu de loix mais bien digérées, & sur-tout bien observées. Tous les abus qui ne sont pas défendus sont encore sans conséquence ; mais qui dit une loi dans un Etat libre dit une chose devant laquelle tout citoyen tremble, & le Roi tout le premier. En un mot, souffrez tout, plutôt que d’user le ressort des loix ; car quand une fois ce ressort est usé, l’Etat est perdu sans ressource.

CHAPITRE XI.

Systême économique.

Le choix du systême économique que doit adopter la Pologne dépend de l’objet qu’elle se propose en corrigeant sa constitution. Si vous ne voulez que devenir bruyans brillans redoutables, & influer sur les autres peuples de l’Europe, vous avez leur exemple, appliquez-vous à l’imiter. Cultivez les sciences les arts le commerce l’industrie ; ayez des troupes réglées des places fortes, des académies, sur-tout un bon systême