Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/43

Cette page n’a pas encore été corrigée


nos meilleurs Citoyens ces zélés dépositaires des dogmes sacrés autorisés par les loix, ces vénérables Pasteurs des ames, dont la vive & douce, éloquence porte d’autant mieux dans les cœurs les maximes de l’Evangile, qu’ils commencent toujours par les pratiquer eux-mêmes ! Tout le monde soit avec quel succès le grand art de la Chaire est cultivé à Geneve. Mais, trop accoutumés à voir dire d’une maniere & faire d’une autre, peu de gens savent jusqu’à quel point l’esprit du christianisme, la sainteté des mœurs, la sévérité pour soi-même & la douceur pour autrui, régnent dans le Corps de nos Ministres. Peut-être appartient-il à la seule ville de Geneve de montrer l’exemple édifiant d’une aussi parfaite union entre une société de Théologiens & de gens de Lettres ; c’est en grande partie sur leur sagesse & leur modération reconnues, c’est sur leur zele pour la prospérité