Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/34

Cette page n’a pas encore été corrigée


d’assurer le plus grand bien de l’Etat, tout se borne toujours à des projets en idées, & tout au plus à de simples possibilités ; pour vous, votre bonheur est tout fait, il ne faut qu’en jouir ; & vous n’avez plus besoin, pour devenir parfaitement heureux, que de savoir vous contenter de l’être. Votre souveraineté acquise ou recouvrée à la pointe de l’épée, & conservée durant deux siecles à force de valeur & de sagesse, est enfin pleinement & universellement reconnue. Des traités honorables fixent vos limites, assurent vos droits & affermissent votre repos. Votre constitution est excellente, dictée par la plus sublime raison, & garantie par des Puissances amies & respectables ; votre Etat est tranquille, vous n’avez ni guerres ni conquérans à craindre ; vous n’avez point d’autres maîtres que de sages loix que vous avez faites, administrées par