Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/31

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


liers se contentant de donner la sanction aux loix, & de décider en Corps, & sur le rapport des Chefs, les plus importantes affaires publiques, établiroient des Tribunaux respectés, en distingueroient avec soin les divers départemens, éliroient d’année en année les plus capables & les plus integres de leurs Concitoyens pour administrer la justice & gouverner l’Etat ; & où la vertu des Magistrats portant ainsi témoignage de la sagesse du Peuple, les uns & les autres s’honoreroient mutuellement. De sorte que si jamais de funestes mal-entendus venoient à troubler la concorde publique, ces tems même d’aveuglement & d’erreurs fussent marqués par des témoignages de modération, d’estime réciproque, & d’un commun respect pour les lois ; présages & garante d’une réconciliation sincere & perpétuelle.