Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/21

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





A LA RÉPUBLIQUE

DE GENEVE.





Magnifiques, trés-honorés,
et souverains seigneurs,


Convaincu qu’il n’appartient qu’au Citoyen vertueux de rendre à sa Patrie des honneurs qu’elle puisse avouer, il y a trente ans que je travaille à mériter de vous offrir