Ouvrir le menu principal

Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t1.djvu/12

Cette page a été validée par deux contributeurs.


univerſelle, cet attachement ſincere à ſes devoirs à ſes principes, cet amour ardent de la vérité de la justice de l’honnêteté, ce zele éclairé, ſi fertile en moyens de consoler, de ſoulager les infortunés. Mais tant de qualités éminentes ne ſont-elles pas obſcurcies par quelques taches ? Vous qui faites une queſtion pareille, qui que vous ſoyez, rentrez au fond de votre cœur ; vous y trouverez cette réponſe. Les imperfections, les foibleſſes, des vices même sont l’appanage de l’homme : mais l’homme vertueux eſt celui qui ſe relevant de ſes chûtes, en acquiert de nouvelles forces, lutte, combat, & ſort enfin victorieux.