Page:Rouleau - Légendes canadiennes tome I, 1930.djvu/133

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Oui, c’est une histoire de revenants qui ne sont pas revenus. Voici l’explication du mystère :

Deux enfants, âgés l’un de huit ans et l’autre de neuf, sont les seuls acteurs de cette pièce si habilement représentée.

Munis d’une clef qui ouvrait la porte principale de la maison hantée, ils allaient tous les soirs se renfermer dans le grenier et allumaient, toujours à la même heure, une chandelle qu’ils plaçaient près d’une fenêtre. Lorsque des curieux s’approchaient de la maison, ils faisaient le plus de tapage possible avec les ferrailles qui remplissaient le grenier. Et « tout le monde en était effrayé », comme dirait la chanson. C’est tout simple, n’est-ce pas ? Maintenant vous connaissez l’histoire de la maison hantée… par deux jeunes enfants qui avaient des complices parmi les spectateurs, savoir : ceux que nous avons vus monter au grenier et qui n’ont rien trouvé. Ces quatre drôles avaient fait des recherches les yeux fermés.

Comme les problèmes les plus difficiles s’expliquent facilement quand on en connaît la sentène !