Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/392

Cette page n’a pas encore été corrigée


Ceil qui mes pleurs f^J

Jianffe ton ai (le fo 8

En autre part f.6 i

Ville de Bloyt f\t

Heur eu fe fut f\ 9

Ce ri* plus doute f.6o

Comme le cbault f.6 6

Ve ctfle douce Orque lupin Teujfé-u auoir L'or creff élu Contre le ciel Voscy le boys Sainiïe Catine

%Aa bel écueil '* f. 7 3

Toufiourt des boyt ' { f 7+

Ny les dédain t f-7&

Dedans le lit f-77

0 trai^fiche^ ibidem .

Las force m'efl f.jt

^ùnourÇr M<m , f-79

Jamais au caur ibidem

Venue maifon f.io

uiu (lus profond f.%6

D'un Océan qui nofhrt ieur ibidem £uand le grand ail f.%7

Les y er s d' Homère fit

Saur de Paris f.6%

f*7

f.6%

f.69

Ui

f.70

ibidem .

f?t

S O N £ T Z»

qui fc chantent fur la Mulïque de Nature ornant.

Je ne fuis point mufet Le plus tojfu Leftuiumeau Tour tftre enyaito S j blond fy beau Tes yeux diurne Plu/loft le bal ^Auant le temps CesfioTtumeau Jeyouldroy bien Bien mille foie Je m'ajfuroy ~Aueq les ls£

^Au caur d'y n y al Les petit corps Moins que dosant

f 7 6 par ne fcay qu'elle

fif Bien que les ehampt

ffO Diuin Bellay

fil odouxparler

f.f 4 Comme ynckeureil

f.17 Son chef tft d'or

fit Celuy quifijl

/.14 L'ail qui rendroit

/«î Ciel, air, tr y ens

fl%. Pour yeoir enftmblt

fit V'ynfoibleyol

fil gucCattine ait

ftf Pour célébrer

f.io Soit que fon or

f.X% Elire indigent

fi 3 Pique' du nom

fo‘

f z 7

fxt

ft9

foi

fao

foi

ibidem

fi 4 foi U * Ut Ui

Ut.

Ui