Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/383

Cette page n’a pas encore été corrigée


r


(

Sup.& Ténor.

^ c Qnandiela vi^uadmoname efperduc Endcuint follc:& d’un fi poignant trai&,Le fier deftin l’cgraua das mo a- ” me, Que vif ne mort, jamais d’une aultre dame Em« 

failli Ht tîfHUj g


c.Quadie la ri,quad mon ame efperduc En

î t ~f f f feË

deuint follc:& d’un fi poignant trai&.Le fier deftin l’engraua dans mon am c, Que vif ne mort,iamais d’une aulcrc dame Em-