Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/381

Cette page n’a pas encore été corrigée


î

IM

B

I

I

I

I

Sup.&Tenor.

fc


TT

m m


us


les,Q,ue des mille ans en cfpargne elle auoit. Que des mil- les De Ton bel œil,qui les Dieux efmouuoit.De Ton bel


tt=$:


t

I

Kl.

ï -

r _

s?

çans en efpargne elle anoit. Du je , j inc dIe e(loit dc( - cni . ceil.qui les Dieux elmouuoit r



due,

  • )

a^ -U n ,

les, Que des mille ans tj

les De fon bel œil, ij

en cfpargne elle auoit. qui les Dieux efmouuoir.


î -H

i'f

I ,

ïjr-

|r

Q^ne de. miUean’ cri cfpargne elle auoit. Da£ j eUpeine e ,.

De ton bel oeil.qui les Dieux efmou uoit r

le cftoit defeendue.

1