Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/374

Cette page n’a pas encore été corrigée


Cont. &Baflus.

Vi vouldra v oir côc vn Dieu me iùrmon- Qui vouldra voir vne ieunefle promp-

" * I • /T* • —

te Coe il m’aflault,côe il fe fai& vaîqueur, C5e il r*enflame,& '■ te A fuiure en vain l’obieft de Ton malheur, Me vicne voir,il

r’cnglace mon cœur, Corne il reçoit vn honneur de ma voirra ma douleur, Et la rigueur de l’Archer qui me

Vi vouldra voir corne vn Dieu me lurmon- Qui vouldra voir vne ieunefle promp-

te, Corne il m’aflàult, corne il fe fai& vainqucur,Comeil r’en- te A fuiure en vain l’obieét de Ton malheur. Me vienne

fla mme & r’englace mon cœur, Corne il reçoit vn hôneur de ma voir,il voirra ma douleur, Et la rigucur.de l’Archer qui me