Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/370

Cette page n’a pas encore été corrigée


Cont. &Baflfus.


Mais par fus tout ie me plains

Mais ç fus tout ie


me plais d’üpéfcr qui trop fouuctdâsmô coeur fai&pafler Lefouue

= 2


nir d’une beaulté cru elle, Et d’un regrec qui me palliftfî

Mais par fus tout ie me plains

îe

me


plalsd’un pefer Q m trop fouact dans mô coeur faidpafler Le


&

ï

fouucnir d'une beaulté cru cl le»

C iiii

I l<kl