Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/363

Cette page n’a pas encore été corrigée


Sup. & Ténor.


auoir l’cftomac

plus chault De l’ardeur qui

5

ia m’enflâme Le cœur d’vne plus grâd flamme, O

♦.


Mia/

res ilfaultq le frein Qui ia par le ciel me gui-

g?-:


faulc auoir i’eftomac plus chaule De l’ar deur qui


ia m’enflâme Le coeur d’une pi* grâd’ flam

me O-

  • ' \ •«,*>** •'


res ilfaultqlcfrcinQuiiaplcciclmcgui-