Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/352

Cette page n’a pas encore été corrigée


Sup.& Ténor.

VL^æ tÀ ' N qui r

yffffnTfff ær

efpâdûlecicl Vnc voix faiaâeraéût bel-


le, Câblant leur bouche nouuelle Du iuft d’un attiq miel, Ec

g pé^ÉHÉSp

a qui vraymét aufsi Les vers/uréten fou-

IB *


N quirefpadit le ciel Vne voix faio&emcnc


■i

belle, Comblât leur bouche

nouuelle Du mit d’un

- — : :

!3~l 1 iv f

i r

âttique miel.

1 K