Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/344

Cette page n’a pas encore été corrigée


du fcrui ce, Que par l’horreur d’un cruel facri-


ce. L’occire aux piedz de ta ficre bcaulté?


i

de ta fîere bcaul té?

S^fl

m i# » . £r ^-4^

1 • tr

L’occire aux piedz de ta fiere bcaulté? de ta fie-

Spi

rv^

re beaul té?