Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/337

Cette page n’a pas encore été corrigée


Sup.& Ténor,


Et pour ay mer perdant toute puiflance Nepouuant

=t

-A


X\w<

m


rien ie fay ce que

te

puis.


±&

Et pour ay mer perdant toute pujflan ce, Ne pou-

tfe


  • S

uant rien ie fay ce que

îe

purs.

XX) LES S O N N ET Z DONT LES C O M- mencement ^enfument ej apres, auec l'oireffe du fueillet ou il trou- vent dans le Hure Je chantent fus la Mufiqut du Sonet precedent.

le ne fuis pas ma guerritrt. Lors que mon ail, ^Lngediuin.

Jguand le Soleil,

Bien (pue fixons, Epouante,

fueillet yii. fueillet ix. fueil. xx. fueil. x )àx. fueil. xlix. fueiljxi

1


£ue tout