Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/334

Cette page n’a pas encore été corrigée


Cont. & Baflus.

JLlpere&crais,temetais& fuppli e Or Rien ne me plaid finonce qui m’ennuye,Ie

ie fuis glace, & ores vn feu chault.l 'admire tout, & de rien fuis vaillant, & le coeur me defiault, l’ay l’cfpoir bas, i’ay le cou

nemechaulc,Iemedelace,& puisiemereli e raige haulc, le double amour, & fi ie le défit

Efpere& crains ic me tais & fupplie, Or Rien ne me plaift, finon ce qui m’énuye, le

ie fuis glacc,& ores vn feu chaule, l’admire tour, & de rien fuis vaillaut,& lecœurmedefFault.I’ay l’efpoir bas, i’ay le cou

\x\x\

1

- T

1


A À £_

v/M J J


nemechault,Temedelace,& puis ie me relie, raige hault, le doubte ampur.fc fi ie le defiie.

W - 'A • •

A i)