Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/333

Cette page n’a pas encore été corrigée


P. ceutok, Sup. & Ténor.


Efpere & crains, ie me tais 8c fupplie.Or Rien ne me plaid fino ce qui m’énuye,Ie


t

pf:_o î

ie fuis glace. & ores vn feu chaule, l’admire tout, & de rien fais v allât, 8c le cœur me default,I’ay l’efpoir bas,i*ay lecou-

ne me chault,Ie me délacé, & puis ie me relie raige hault.Ie doubteamour,& (î le défit

«Plus terne

Efpere 8c crains, ie me tais & fupplie. Or • Rien ne me plaid (îno ce qui m*ënuye,le

ie fuis glace & ores vn feu chaultj’adrnire tour, 8c de rien fuis vaillârA le cœur me defFault, I*ay l’efpoir bas, i’ay le cou

mt » 1

S#

±t

S

ne mechault,Ie me délacé, & puis ie me relie Migc hault.Ic double amour A û ie le défit « 

Plusie me