Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/253

Cette page n’a pas encore été corrigée


'qu‘ils cacheten: Iupp _ "animent né,comme ie dirai aptes. u Canal! ,lnu'emenrnômée Cybele mere de Iuppiter, aprel qu’îlf‍iu néJe porta en Crete,

.8: le bailla en charge au: Cames l peuples de ce paî:

la, de peur que Saturne, f'elouùme I ne le man- eâtles Cumes le cacherêt damvnme,antour du— quel ils danfoient tous arme’s, criantf‍icf‍iifam entre- hurter leur: bouclers, de peur que Satùmue l’enten dif‍icrier.Callimach. ‘ "-‘ "

Bien que les chams, les fleuves, & les lieus,
Les monts, les bois, que j’ai laissé derriere,
Me tiennent loin de ma douce guerriere,
Astre fatal d’ou s’ecoule mon mieus:

Quelque Demon par le congé des cieus,
Qui presidoient a mon ardeur premiere,
Conduit toujours d’une aele coutumiere
Sa belle image au sejour de mes yeus.

Toutes les nuits, impatient de hâte
Entre mes bras je rembrasse & retâte
Son ondoiant en cent formes trompeur:

Mais quand il voit que content je sommeille,
Moquant mes bras il s’enfuit, & m’esveille,
Me laissant plein de vergogne & de peur.

M V R E T.

Bien que le: dmms.)Combien qu'il foi: loin de (a d:— Ine, f‍ieÿ te quelque bon ange la lui fait voit toutes le:

0.1.